Un immigrant, une porte sur le Web!

Le Web est « naturellement » international!

Depuis mes premiers pas dans l’Internet, j’ai toujours visualisé le Web comme un formidable environnement de réseautage international au bout de mes doigts.  Encore aujourd’hui, j’éprouve un profond plaisir à échanger avec d’autres passionnés sans référent visuel c’est-à-dire par la lecture ou l’échange de mots tout simplement.  L’âge, le sexe, la couleur, la grandeur, le poids, la localisation,  …ne m’intéresse pas dans ces échanges.  Comme disait le renard au petit prince de St-Exupéry « L’essentiel est invisible pour les yeux »!

Communiquer sans voir!

J’ai donc réalisé mes premières transactions internationales sans « voir » mes interlocuteurs.  Les personnes ayant une expérience d’affaires internationales réelles et à l’aise avec le Web, disposent de traits communs peu importe leur nationalité et leur localisation.  Ils sont accueillants et à l’écoute.  Ils ne se sentent pas menacé par un « étranger » qui les abordent et ont le goût de l’aider.

« Voir » les immigrants autrement

Ça fait déjà un bon moment que je donne des formations aux SAJE Montréal Métro et SAJE Montréal Centre.  Un des aspects qui me fait grandir et que j’apprécie de plus en plus, c’est cette formidable opportunité d’échanger avec des entrepreneurs québécois riches d’une autre culture.   Vous remarquerez que je n’ai pas utilisé le terme immigrant sciemment qui prend trop souvent une connotation péjorative.

Ces québécois ont choisi le Québec pour y semer leurs projets d’affaires.  Quel privilège qu’ils aient décidé d’enrichir notre dynamique, notre économie et notre culture.

Quant aux québécois nés dans un autre pays qui s’isolent dans des ghettos, ils sont exactement comme les chefs d’entreprises analphabètes du Web.  Ils sont limités dans leur capacité à profiter de ce nouvel environnement à cause d’une profonde ignorance ne faisant que stimuler leur crainte.  Pour ces derniers, je ne peux que leur tendre la main pour amorcer un dialogue leur permettant d’apprivoiser ce qu’ils ne connaissent pas vraiment.

De l’accommodement raisonnable à la complicité profitable!

Le Web se développe principalement selon les axes de l’intérêt et de la langue. Combien de langues vos employés parlent-elles?  Encouragées et formées adéquatement, ces personnes sont un actif précieux pour explorer le Web au profit de l’entreprise et de toute notre économie.

Pour les québécois en affaires nés dans un autre pays et riches d’une autre culture, je nous propose un modèle stimulant. Que pensez-vous d’un réseau d’affaires Web internationales pour réseauter mondialement à partir d’ici?  Nous pourrions tenter d’identifier, de regrouper, de former et d’animer les plus performants à repérer et à qualifier les opportunités d’affaires sur le Web pour les entreprises d’ici.  Une sorte de « NASA » à des fins d’exploration économique.  Évidemment, c’est un projet ambitieux pouvant devenir un puissant levier à la fois économique et d’intégration des cultures sur notre territoire.

Avec ou sans nez de clown!

Si Guy Laliberté peut synchroniser un spectacle planétaire et spatial, ne pensez-vous pas que nous avons la même capacité de le faire au profit de notre richesse collective?  Par sa vision et son leadership, le Cirque du Soleil a développé une entreprise de classe mondiale par l’harmonie des cultures et le plaisir de co-créer ensemble.  Quelle leçon pouvons-nous retirer de son expérience au profit de l’économie et de l’harmonie québécoise?

Toute aventure commence par un premier pas!

Comme le Web n’a pas de frontière et qu’il rassemble les passionnés naturellement dans les réseaux sociaux, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups?  J’invite donc celles et ceux qui seraient intéressés à co-créer un tel projet à me faire signe.  Nous pourrons tisser ensemble cette toile de collaboration où ces nouveaux québécois deviendront, plus qu’une fenêtre sur leur culture, une véritable porte vers de nouveaux partenariats d’affaires internationaux.

Si vous préférez me rencontrer en chair et en os pour discuter, selon l’endroit où vous habitez, vous pouvez vous joindre au groupe Facebook Focus 20 (Drummondville) ou Hyperlien (Sherbrooke) que j’ai co-initié avec d’autres complices de grandes valeurs.  Je vais aussi, le plus régulièrement possible, rencontrer d’autres professionnels en développement des affaires Web au Yulbiz (Montréal) et au SWAFF (Québec).  En vous inscrivant à un ou à tous ces groupes, vous recevrez les invitations de chacune des rencontres.

D’une façon ou d’une autre, au plaisir de vous connaître, d’échanger avec vous et de vous rencontrer éventuellement.

Commentaires

Très bonne idée Luc.

Sans vouloir lui donner autant de retentissement qu’un spectacle synchronisé dans 14 villes, il serait possible à mon avis de déboucher en bout de ligne sur un impact tout aussi fort. Un coin de la planète à la fois.

Si je n’étais pas aussi pris dans un autre projet que tu connais, ça me ferait plaisir de soutenir ce genre d’initiative. J’ai certains contacts en commerce international. Je vais peut-être leur en parler et leur souligner ton idée. C’est le genre de truc qui devrait être parrainé par deux ou trois bureaux de commercialisation à l’étranger.

En tout cas, je te souhaite de susctier un max de réactions autour de cette idée.


Belle initiative, je suis partant ! I am in !

André


@Vallier Merci pour tes commentaires et tes encouragements. Ton projet constitue un complément naturel à celui-ci. J’ai déjà quelques leaders qui se sont manifestés. Le modèle de financement et de gestion d’un tel projet reste à définir…à suivre!


Bonjour Luc,
Je reconnais ici une idée que vous avez véhiculée dans une discussion sur Twitter. Et puis comme ça vient me chercher directement, je vous dis tout de suite que si je peux apporter quelque chose au projet…faites-moi signe. Belle initiative!


@Carmen Merci pour ton commentaire. Effectivement, ça fait un bail je mûri l’idée. C’est sûr que tu peux apporter beaucoup à un tel projet. Je prends bonne note de ton intérêt et te ferai signe au moment opportun. Continue ton excellent travail dans l’hémisphère sud! À bientôt!


Bonjour Luc,

C’est tout un défi et tu peux compter sur moi.

Ce qui m’intéresse c’est d’entrer dans le concret rapidement peut-être par des projets pilotes.

À bientôt,


@Louis-Martin Merci pour ta générosité et ton offre.

Avant de mettre en place le pilote, il faut préciser le profil de ces ambassadeurs Web, les « outils » (formation et support technologique)nécessaires et les paramètres de sélection des produits/services à prendre en charge.

Je songe à mettre un réseau Web privé en place pour échanger avec quelques leaders intéressés par le projet. Qu’en pensez-vous?


Je ne sais pas si je saisis bien la portée et l’ampleur du projet, mais si j’ai quelque chose à y gagner, autant personnellement et/ou professionnellement, count me in!


@Stéphane Merci pour ton ouverture. On s’en reparle au prochain TweetUp ou SWAFF.


Intéressant, toujours ouvert à en savoir plus sur le projet… Let me know! 😉


@Philip You bet! Il y a des composantes du projet que tu pourras commenter et bonifier en matière de « trading ». Je peaufine ma réflexion avant de vous inviter à la critiquer et/ou à y participer!


Très intéressant Luc. En fait, je serais très heureux d’en discuter lors du prochain Hyperlien puisque le tout semble très intéressant, mais le « scope » du projet et les implications sont quelque peu flous à mon esprit.

De façon générale, je suis toujours ouvert à participer à ce genre de projet.

On s’en reparle et n’hésite pas à me transmettre personnellement plus de détails.


@André @Benoit Merci de votre support.

Le projet se clarifie. J’en parlerai au prochain Hyperlien. Des rencontres dans les prochains jours vont contribuer à préciser ma réflexion et les paramètres du projet.

Rassurez-vous, si la réflexion est globale, l’exécution se fera par étape sur des projets concrets et de façon modulaire. À bientôt!


Une idée très intéressante Luc et qui mérite définitivement d’être au moins explorée afin d’en avoir les possibilité plus clairement. J’ai bien hâte de lire tes précisions dans ton prochain texte.

JM


@Jean-Michel Merci pour ton commentaire. La prochaine étape ne sera pas nécessairement un texte, mais une proposition de plan de match à critiquer et à adapter avec d’autres leaders intéressés.


Bonjour Luc et encore une fois bravo (au delà des RT sur Twitter) pour ce texte profond, sincère et objectif. Je crois aussi, comme disait le philosophe chinois Lao Tseu, que « pour faire mille lieues, il faut faire le premier pas ».
Bon courage dans cette initiative de valorisation de notre société diverse et multiculturelle.
Amicalement.
Francis.


@Francis Merci pour ton encouragement. Elle ne pourra se réaliser que par la mise en synergie de passionnés souhaitant co-développer et co-animer les conditions et le cadre d’une telle harmonie rentable; économiquement et socialement.

Je finalise une réflexion de base pour stimuler un « cloud knowledge » pour la réflexion et un « crowdsourcing » pour l’action selon une approche de gestion novatrice et à partir de projets concrets.


Merci d’étre venu au 1er IdentityCamp Luc.

Je penses à une sorte de présentation de projets lors d’un événement chaque mois avec une notation des membres d’une même tribu.

Tu pourrais travailler sur des commission : Amérique du Sud, Asie Sud-Est, Maghreb et différentes tribus liées aux chambre de commerce…

On en rediscute prochainement.


@Hicham Merci pour ton commentaire. Je crois que l’identité numérique est une réalité stratégique à gérer. Elle est également influencé par les actions « offlines » que nous faisons. Je trouve important d’appuyer et de contribuer au succès de leaders comme toi et Adrien qui cherchez à faire évoluer la communauté d’affaires sur le Web. Toutes mes félicitations!

Quant à ton idée d’une liaison avec les chambres de commerce, elle est tout à fait pertinente dans l’esprit de ce billet. La majorité des chefs d’entreprises au Québec ignorent l’importance de ces chambres mondialement comme vecteurs de pénétration de marché ou de repérage de nouveaux partenaires d’affaires qualifiés; spécialement par le Web.

Ça fait déjà un bail que je cherche le meilleur moyen d’établir une « molécule » de collaboration mondiale avec ces institutions de développement économique « régional ». La contribution de québécois nés dans ces pays pourraient justement constituer un « pont » naturel pour nourrir les contacts et mieux qualifiés des bons partenaires d’affaires pour les entreprises d’ici. On s’en reparle!


@Luc
Je t’en prie.
Tes mots me font trés plaisir.

Je pense qu’il faut mettre un peu en forme ce projet par écrit + blog avec la liste des pays, chambres de commerce . Aprés tu peux lancer un appel aux tribus sur Facebook, Twitter, Linkedin, AgentSolo … vers Québec, Montréal, Shrebrooke … pour voir si des gens sont intéressés, des leaders.

😉


@Hicham Entre mes mandats, je travaille sur les paramètres de ce projet ainsi que sur un cadre de gestion original. Je suis ravi de constater l’intérêt de leaders qui se sont manifesté dans ce billet.

Vous serez les premiers informés de la prochaine étape suite à mes réflexions. L’environnement d’animation et de collaboration pour la « tribu » reste à préciser: blog, Ning, Wave ou autre??? Des suggestions?


Oui je pense que tu dois jouer le virtuel (Twitter, Facebook en t’inscrivant dans des groupes de chambre de commerce, Linkedin sur les groupes Technos de Montréal) et surtout sur le réel : rencontres avec les chambres de commerces, radio communautaire…


Les pièces du puzzle se mettent en place. Un beau projet dont nous devrons parler prochainement. Présentement, il est très bleu (innovation), alors il faudrait mélanger les couleurs pour garantir les résultats. On se comprend :) Pour les autres, la charte de couleurs est sur mon blogue.

J’espère pouvoir te présenter à une amie lors du prochain Jeudis Clandestins. Tu aimeras beaucoup son projet.


@Hicham Tu as raison, l’équilibre online/offline sera essentiel au succès de ce projet. D’ailleurs, j’y reviendrai lors d’un prochain Identitycamp. Nous établirons un judicieux dosage dans le cadre de ce projet.

@Mathieu Tu commences à comprendre mon intérêt pour le séminaire du 6 novembre. 😉 En fait, ce projet, s’inscrit dans un projet encore plus structurant.

Comme tu sais, ce n’est pas tant le potentiel et les objectifs du projet qui feront le succès, mais le contexte et le cadre d’animation des leaders qui seront invités à participer à la co-création d’un actif stratégique au profit des entreprises « export-Web ready ».


Salut Luc,

J’étais l’un des participants au dernier cours donné au SAJE Montréal avec tant d’intéret. Cette idée me parait novatrice dans la mesure où, pour une fois et directement, une initiative pourrait « attirer » des leaders issus de certaines zones défavorisées du monde à se mettre en phase avec les réalités de la mondialisation dans la recherche de la réussite. Initiative à saluer donc.
Aliou


@Aliou Merci pour ton commentaire. Ce fut un plaisir et un privilège d’être avec vous. La richesse de ces formations est proportionnelle à la qualité de ses participants!

La beauté du Web est que la localisation, la couleur, le sexe, l’âge ou d’autres attributs physiques des leaders ont moins d’importance que leurs valeurs, leur générosité, leur écoute, leurs savoirs et la(les) langue(s) qu’ils maîtrisent.

J’attends que tu me proposes quelques disponibilités pour t’initier à mon application de webconférence et t’aider à optimiser ton efficacité avec tes collaborateurs…peu importe où ils se trouvent sur la planète.

Cordialement;-)


C’est OK Luc, on pourra échanger là dessus. Moi je suis disponible en général les fins de semaine (Vendredis et Samedis). Tu pourras voir alors selon les possibilités de ton emploi du temps pour me m’initier à l’application.

Bon week end

Aliou

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)