Archives septembre 2011

15 ans déjà et toujours aussi passionné!

Sans tambour ni trompette, a.r.y.a.n.e. fêtera ses 15 ans demain là où tout a commencé: à Drummondville.

Ça me fait tout drôle de revenir dans mon patelin où j’ai tant prêché dans le désert et qui a un potentiel que les leaders en place ne soupçonnent même pas.

Avec la précieuse complicité de Benoît Tremblay et pour maintenir notre richesse collective, j’espère contribuer à stimuler leur curiosité et à changer leur regard sur cet environnement de communications entre les gens et les systèmes.

La journée se terminera par un Focus20 qui s’annonce des plus stimulants simplement en consultant la liste des participants ayant déjà confirmé leur présence.

J’ai bien hâte à demain!

 

Savoir lire pour être libre!

Dans L’actualité du 15 septembre dernier, David Desjardins écrivait la réponse qu’il a offerte à sa fille après lui avoir demandé:  Pourquoi lire?

« D’abord, ma grande, il faut apprendre à lire pour être libre.  Ce que ça veut dire?  Qu’en ce moment, tu dépends de moi.   Et des autres. »

« En sachant lire, tu pourras savoir si on te ment.  Tu pourras vérifier par toi-même.  Tu pourras aussi lire ce que tu veux, pas ce que les autres décident à ta place. »

 

Les coûts de l’analphabétisme en communications numériques

La majorité des chefs d’entreprises, des cadres et autres leaders sont dépendants de ceux qui savent « lire ».  Leur analphabétisme numérique est à la base de mauvaises décisions qui se traduisent en perte de temps incroyable, en perte de bénéfice et en perte de clients.

Un conseil gratuit peut se traduire par des coûts majeurs impossible à « lire » par le décideur au départ.  Il y a une distinction majeure à faire entre coût d’acquisition et coût total d’approvisionnement.

 

La valeur du savoir

Le savoir ou la connaissance a une grande valeur.  La valeur de sauver du temps, des coûts ou des problèmes à un client.  La valeur de « voir » une opportunité impossible à repérer sans cette connaissance.

Toute cette connaissance est là disponible dans l’Internet.  Toujours faut-il savoir où elle se trouve, savoir « lire » les données recueillies et disposer d’autres connaissances complémentaires pour l’appliquer avec succès.

Cette connaissance a également un prix:  soit en argent à donner à ceux qui savent « lire » ou en temps à se donner pour l’acquérir.

 

Prendre le temps pour être libre!

Ce billet, les prochains FOCUS20 et WEB2BIZ sont autant d’occasions de contribuer à la littératie numérique de mes clients et des autres curieux voulant vraiment améliorer leur performance en affaires numériques.

Nous prenons le temps de vous inspirer et de vous renforcer.  À vous de le prendre pour améliorer votre liberté.

😉

Si Amazon.com inquiète Walmart, devriez-vous l'être?

C’est le titre de la prochaine conférence que je donnerai avec Benoît Tremblay dans le cadre du colloque sur le Marketing Web pour PME (document .pdf) et en prélude du prochain FOCUS20 .

La principale difficulté pour résoudre un problème (en mathématique ou autre) est de bien comprendre l’énoncé.  Pour répondre à la question de notre conférence,  il faut disposer de certaines connaissances et savoir « lire » au-delà de qu’il y a sur les tablettes des magasins ou dans leurs sites Web.

« L’essentiel est invisible pour les yeux »  (Petit Prince, St-Exupéry)

Ce qui inquiète Walmart est également une source d’inspiration et d’opportunités pour les PME.  Venez « voir » avec nous!

😉