Piloter à vue ou aux instruments

 

Un voyage à NYC mémorable

Pascal (nom fictif) avait obtenu son brevet de pilote à vue.  Il pouvait piloter un avion que lorsque les conditions du ciel permettaient de voir à l’horizon.

Au début des années 2000, il m’a offert d’aller en Cesna visiter le Internet World Show au Jacob Javits Center à New-York. J’aime l’aventure et j’ai sauté sur l’occasion.  Après m’avoir pris à l’aéroport de Drummondville, hop direction Terterboro.  Que c’est agréable de voir le paysage avec une nouvelle perspective et de se rendre à NYC rapidement.

À l’approche de New-York, nous pouvions observer les files d’avions qui attendaient leur confirmation d’atterrissage aux aéroports JFK et La Guardia.  Ouf!  C’était impressionnant et stressant en même temps.  Je suis resté silencieux pour permettre à Pascal de bien entendre les consignes du contrôleur aérien qui le guidait à l’approche de notre aéroport.

Après notre visite de l’exposition, nous voulions revenir à la maison rapidement.  Sauf que … le ciel s’était ennuagé.  Pascal ne pouvait pas avoir l’autorisation de décoller.  Nous n’avions pas le choix d’attendre que les conditions s’améliorent.  Finalement, nous avons pu décoller le lendemain.

 

Un hélico devant mon balcon

Steph (nom fictif) pilote des hélicoptères depuis des lunes.  Pour s’entraîner, il passait au-dessus de ma maison pour se repérer.

Résultats de recherche d'images pour « hélicoptère »

Un soir d’hiver, j’entends un hélicoptère qui bourdonne et qui éclaire mon balcon à l’avant. Je savais bien que c’était lui.  Je suis sorti pour le saluer.

Quelle ne fut pas ma surprise de le voir atterrir sur le terrain arrière et de m’offrir un vol avec mon fils.  Quelle belle expérience de survoler ma région!  Tout le village pensait que c’était une opération de secours d’urgence.  On a bien rigolé

Ce qui était particulier de ce vol est que Steph pilotait uniquement à partir des instruments pour le guider sans voir où il se dirigeait.  Comme elles peuvent changer, il est fondamental d’avoir et de maîtriser les instruments pour se guider dans différentes conditions météorologiques.

 

Au sol ou dans les airs

Une entreprise est un véhicule composé de gens, de processus et de systèmes.  Est-ce que le vôtre ressemble davantage à une Mercedès roulant sur des routes déjà tracées ou à un hélicoptère pouvant aller dans toute sorte de direction?

Vous avez une Mercedès.  Cool!  Vous êtes toujours à la même altitude.  Vous êtes à l’aise dans vos stratégies marketing classique.  Qu’en est-il avec le numérique?  Savez-vous vous déplacer aussi rapidement malgré le brouillard qui s’est levé dans votre marché et dans votre industrie?

Vous pilotez un hélicoptère.  Super!  Vous pouvez ajuster votre direction ET votre altitude. Comment vous guidez-vous dans l’infonuagique (“cloud”) et la gestion des communications multicanaux? Êtes-vous sur la même trajectoire que vos clients “payants”?  Savez-vous où ils se trouvent actuellement?

 

Dans l’espace!

Mieux, vous avez un vaiseau spatial pour vous déplacer dans l’univers internet!  Wow! Combien de planètes et de galaxies connaissez-vous?  Vos antennes et votre télescope numérique peuvent intercepter des signaux jusqu’à quelle profondeur dans ce vaste univers? Si Webb remplacera Hubble, quels instruments devez-vous mettre à jour?

 

Dans tous les cas, vos clients sont de plus en plus infidèles et semblent se déplacer par téléportation. Ils se connectent et se déconnectent au gré de leurs intérêts et du contrôle qu’ils veulent exercer sur leur vie.  Ils sont constamment attirés par de nouvelles “planètes” et sont difficiles à suivre.

 

Pilotez-vous à vue ou aux instruments?

Peu importe votre véhicule, le pilotage à vue vous limite et peut même vous freiner.  Vous avez besoin de nouveaux instruments pour vous guider dans ce chaos numérique où le changement est la seule constante.

Vos points de repères méritent peut-être d’être révisés.  Votre sextant et votre bonne vieille boussole ne suffisent plus.  Vous êtes probablement rendu à recalibrer ou reprogrammer vos G.P.S..

Êtes-vous dans le brouillard ou dans un cul-de-sac?  Êtes-vous responsable d’organiser la prochaine planification stratégique, retraite ou lac-à-l’épaule?  Cherchez-vous à épater votre équipe et à les sortir de leurs « pantoufles »?

Je vous propos un nouvel instrument et une nouvelle approche stratégique: le périscope numérique©.  Intéressé?

Beam me up Scotty! 😉

.

Commentaires

Aucun commentaire jusqu’à présent.

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)