Soyez le "maillon" fort de votre organisation!

Le maillon fort

Pour rassurer mes amis(es) membres de la CAQ et/ou de l’ACGA, j’ai toujours considéré l’approvisionnement comme une fonction stratégique à la satisfaction des clients, à la base des succès marketing et à la rentabilité des entreprises.  De plus, un intermédiaire qui ajoute de la valeur constamment, bonifie sa position dans son réseau d’affaires et dans cette « toile » qu’est Internet.

Trouver et qualifier les meilleurs « maillons » de votre chaîne d’approvisionnement

Cependant, il y a une grande différence entre bien faire les choses et faire la bonne chose.  Pour assurer l’intelligence d’un tel « cerveau » électronique auquel je faisais référence dans mon billet précédent, les informations de vos fournisseurs doivent être liées à vos propres systèmes.  Pour assurer la satisfaction de vos clients, l’efficacité logistique de vos fournisseurs doivent vous permette de livrer de façon fiable des réponses et des résultats au rythme requis par vos clients.

Une entreprise n’est pas uniquement responsable des processus qu’elle contrôle.  Elle est également tributaire de ceux de ses partenaires sélectionnés.

Même lié électroniquement, un seul « canard boîteux » de votre chaîne d’approvisionnement peut constituer un « grain de sable » à votre fluidité logistique et nuire ainsi à la satisfaction de vos clients.  Comme ces derniers ont Google pour trouver des alternatives, votre entreprise n’est qu’à un click de vos compétiteurs; localement et mondialement.

Pour le bénéfice de l’acheteur d’abord!

Par conséquent et en plus d’augmenter les occasions d’obtenir le meilleur prix disponible sur le marché, l’amélioration des performances d’un acheteur à repérer et à qualifier sur le Web les meilleurs fournisseurs (« maillons ») mondialement contribue à rendre les fournisseurs actuels plus vigilants, la chaîne d’approvisionnement plus efficace et les clients plus satisfaits.  L’acheteur renforce ainsi sa valeur « politique » au sein de sa propre organisation et de la chaîne d’approvisionnement dans laquelle il se trouve.

Au profit de toute l’organisation

L’amélioration des connaissances de bases de l’acheteur sur les dynamiques de communication et d’affaires dans l’Internet lui permettra également de bonifier l’efficacité des collègues des autres départements en partageant ses trouvailles et ses analyses.  Dans cet esprit, qui seront les premiers à animer un blog interne dans leur organisation respective?

Pour vos collègues ingénieurs!

Ils ne sont pas des spécialistes en approvisionnement.  Dans les phases de R&D, ils se limitent souvent aux sources qui leur ont procuré un certains succès dans le passé.  Disposent-ils vraiment des meilleures sources?  De plus, ils « spécifient » dans leur devis des fournisseurs avec lesquelles vous devez négocier ensuite.  Vos habiletés à repérer efficacement un plus grand nombre de fournisseurs performants augmenteront la valeur du produit développé et votre pouvoir de négociation par la suite.

Pour vos collègues du marketing!

Le respect de leurs promesses de livraison dépend directement des performances des acheteurs.  Les observations et les analyses des acheteurs constituent des informations précieuses pour les aider à pénétrer les marchés où se trouvent ces fournisseurs.

« The computer is not a box, the computer is a doorway »

(Wikinomics p. 267)

L’ordinateur n’est pas un simple outil, mais un passage vers l’Internet.  L’Internet n’est pas un média ou une simple bibliothèque d’informations, mais un environnement pour trouver, qualifier et transiger mondialement.

Toutefois, il ne suffit pas de connaître Google pour localiser et, encore moins, pour qualifier les meilleures fournisseurs dans votre industrie.  Malgré sa puissance, il a ses limites.  Il faut connaître certaines bases sur la configuration et les dynamiques de communications du Web.  Ça vous permettra de savoir où se trouvent les meilleurs environnements de recherche et de qualifier plus efficacement les informations trouvées.

La simple utilisation de la technologie ne compense pas la faiblesse de l’analyse.  Par exemple, même avec des fournisseurs « branchées, une négociation électronique peut s’avérer une catastrophe si le processus de qualification des fournisseurs invités ou les détails de l’appel-d’offres sont déficients.  Au-delà de l’automatisation, ce sont d’abord la maîtrise du processus par l’acheteur et sa capacité d’analyse qui peuvent générer, dans les bonnes conditions, des réductions de coûts oscillant entre 5% et 35%.

Investissez sur vous!

Vous ne le regretterez pas!  Commencez par faire le tour des billets de ce blog, explorer les autres blogs proposés dans mon « blogroll » et la collection de « trésors » sur mon compte Delicious.  Il y a déjà pas mal de « viande » pour amorcer l’actualisation de vos compétences dans cet environnement qui ne cesse d’évoluer.

La CAQ et l’ACGA ont intérêt à incorporer davantage de formations pour améliorer significativement les compétences et les performances des acheteurs sur le Web à tous les niveaux.  C’est une question de compétitivité et de survie pour nos entreprises dans une économie liée électroniquement à l’échelle planétaire.

3 réflexions sur « Soyez le "maillon" fort de votre organisation! »

  1. Bonjour Luc,

    Voilà les propos de gens d’expérience. Je me souviens d’une expérience si malheureuse où un CEO a décidé de faire construire un équipement sophistiqué en Inde car le prix était beaucoup moins élevé qu’au Québec. Cependant, le partenaire n’avait pas été qualifié et le résultat fut un désastre. L’équipement est arrivé rouillé car le manufacturier n’avait suivi aucune des normes exigées au contrat. Cette aventure a fait perdre plus d’un million et demi de dollars à l’entreprise car elle a perdu son client et sa crédibilité. Il était trop tard pour réagir, les délais étaient passés.

    La qualification des fournisseurs comme des clients c’est la clé !

    Bravo Luc de le signaler.

    Une nouvelle du Groupe SWAFF

    Suzanne

  2. Merci Suzanne pour ton précieux commentaire. Ce genre d’histoire se répète malheureusement trop souvent.

    La tienne illustre parfaitement l’impact d’une pauvre stratégie d’approvisionnement sur la satisfaction des clients. Quel est le coût d’avoir perdu ce client et une partie de sa réputation au passage? Il existe une différence importante entre le coût d’acquisition et le coût total d’approvisionnement.

    Comment procéder pour qualifier un nouveau fournisseur se trouvant à l’autre bout de la planète? Doit-on nécessairement se taper le voyage pour le faire?

    Où se trouvent les sous-environnement Web les plus susceptibles de repérer des fournisseurs crédibles, voire même, pré qualifiés?

    Quels sont les paramètres, les stratégies et les ressources Web à considérer nous permettant de le faire sans déplacement?

    Ces connaissances s’acquièrent. Pour y parvenir, il importe d’apprivoiser la structure et la dynamique de ce formidable environnement de réseautage d’affaires qu’est Internet/Web.

    L’amélioration des connaissances Web des gestionnaires en approvisionnement est un facteur critique de compétitivité pour leur entreprise et un atout majeur pour améliorer la valeur stratégique de leur profession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *