Le Web au profit de votre "chaîne" d'approvisionnement

En fait, c’est le titre d’une conférence que j’ai donnée récemment auprès de dirigeants et de gestionnaires en approvisionnement d’entreprises exportatrices de Laval.

Le Web et l’approvisionnement sont intimement liés!

Grâce à Google qui a procuré la plus puissante « fenêtre » d’exploration de l’histoire de l’humanité (pour le moment), le Web est devenu l’environnement par excellence pour les « acheteurs » d’information, d’expertises, de produits et de services.

Le Web et l’approvisionnement ont également ceci de commun qu’ils sont souvent perçus comme « instrumentals » aux activités de l’entreprise.  En fait, c’est tout le contraire.  Ils sont tous deux stratégiques à leurs succès et leurs profits.  Leur sous-exploitation provient essentiellement de connaissances plus que limitées des leaders dans les deux cas.

Et vous?

Peu importe la localisation de vos fournisseurs, gérez-vous des « chaînes » ou de véritables « toiles » d’approvisionnement liées électroniquement et humainement?

« Building products is easy. Supply chain is hard! »

Pour vous inspirer davantage, voici une autre conférence (1,5 hre) de Thomas L. Friedman, auteur de « The world is flat », donnée au MIT en 2005.   Les exemples de vélocité et d’agilité des « toiles » d’approvisionnement atteintes grâce à l’intégration des technologies d’informations liées par l’Internet sont étonnants.

Imaginez, nous ne sommes qu’au début de l’apprivoisement du potentiel de développement des affaires dans l’Internet ou le Web!

3 réflexions sur « Le Web au profit de votre "chaîne" d'approvisionnement »

  1. Luc touche ici un problème fondamental très répandu dans nos entreprises. Il y a très peu d’entreprises qui ont un plan stratégique d’approvisionnement. Les dirigeants n’y portent tout simplement pas assez d’importance.

    Ceux qui prendront le temps d’écouter la vidéo de la conférence la conférence “The world is flat” seront grandits.

    André

  2. Et oui le web pour l’approvisionnement, et puis perso je m’en sers comme correcteur d’orthographe car je suis nul et Google est souvent mon avis avec son nombre de réponses. Et puis il y a la connaissance (réel et virtuel), les rencontres, le partages bref tant et tant de chose qui rendent la vie complètement différente de nos jours pour le particulier comme pour les entreprises encore faut-il se donner la peine ou prendre le temps.

  3. @Francis Tu touches un point important… »prendre le temps ».

    Malgré l’accès à la planète aux bouts des doigts, le temps n’a pas changé. « C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante » dit le renard au Petit Prince (St-Exupéry)

    Il faut prendre le temps d’apprivoiser le Web dans ses sous-environnements et dans ses dynamiques pour pouvoir véritablement en profiter; personnellement et professionnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *