Êtes-vous un professionnel numérique ou dépassé?

Co-écrit en étroite collaboration avec Angel Ruiz et Jean-François Bélisle, voici le premier d’une courte série de cinq(5) billets inspirés du thème: Intelligence des systèmes en approvisionnement (Big Data / BI)

 

Êtes-vous un bon ou un excellent gestionnaire?  

Dans son livre De la performance à l’excellence, Jim Collins et son équipe ont cherché à comprendre ce qui permettait à une entreprise de passer le stade d’une bonne entreprise à une excellente.  Un de ces facteurs est la capacité des gestionnaires à exploiter judicieusement les catalyseurs technologiques. Toujours faut-il les connaître…

Dans une économie liée numériquement à l’échelle planétaire, les gestionnaires se doivent d’améliorer leurs GPS (Gens-Processus-Systèmes) en approvisionnement numérique.

Les Gens avant les Systèmes

Au-delà des “buzzwords”, que savez-vous des algorithmes, du BI (Business Intelligence) et du Big Data?  Il s’agit bien plus que de concepts à la mode.  En 2013, ce sont des connaissances que tous les chefs d’entreprises et gestionnaires devraient pouvoir exploiter pour savoir et non deviner.

Des entreprises comme Nike ont compris et tente de développer un tel niveau d’intelligence systémique pour améliorer les performances de leurs molécules d’approvisionnement.

Les résultats qu’obtiennent Google et Amazon ne sont pas le fruit du hasard, mais d’algorithmes mesurant constamment des indicateurs de performance liés, entre autres, à la qualité de l’expérience offerte aux clients.

Penser en dehors de la “boîte”

Un gestionnaire excellent doit rester à l’affût et être capable de sortir de ses “pantouffles”.

Pensez données et vous recevrez!  Les petits détails (données) font de grande différence.  Il vous faut pouvoir analyser autant les octets que les atomes.  La qualité de vos décisions dépend de la qualité des données que vous considérez et que vous analysez.  Sachez exploiter les données internes, externes et ouvertes.  Ce n’est pas la grosseur qui compte!

Un des 8 piliers de la stratégie d’innovation de Google se décrit ainsi: « Spark with imagination, fuel with data« .  Les données servent autant à confirmer ou à infirmer les intuitions que vous avez.  Plus rapidement vous le savez, plus rapidement vous pouvez réagir.

À l’instar de “Let’s pool our medical data”,  est-il envisageable et souhaitable de colliger ouvertement les données liées à vos fournisseurs et à votre logistique? Sûrement entre toutes les agences gouvernementales.  Idéalement, pour les entreprises d’une même industrie.  Souhaitable pour les PME du Québec.

Quel est le QI de vos systèmes en approvisionnement?

Le QI de vos systèmes sera proportionnel à votre niveau de littératie en affaires numériques.  C’est dans cet esprit que nous vous proposerons progressivement ces billets suivants:

 

Commentaires

Bonjour Luc,

Au delà de l’intuition et de l’expérience la prise de décision doit être influencée par des données probantes afin d’assurer la croissance de l’organisation. Peu d’entrepreneurs et de gestionnaires d’entreprises le mettent en application.

Salutations!


Merci Jean-Claude pour ton commentaire.

Selon toi, quelles sont les caractéristiques d’une donnée probante (vs une donnée accessoire voir même inutile)?

Cordialement.


[…] Êtes-vous un professionnel numérique ou dépassé? […]

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)