Peindre un tableau à SA façon!

Dans un des rares documents capturant le travail d’un créateur “live”, celui du Mystère de Picasso à réaliser ses oeuvres est particulièrement révélateur.

Il est captivant d’observer comment il gère son temps, l’espace pour livrer de la valeur et l’évaluation de son travail.

De façon aléatoire pour l’observateur et selon l’inspiration du créateur, ce dernier va ici et là avec sa main. Il prend le contrôle de la toile et exécute ses coups de crayon ou de pinceau selon une vision qui se clarifie progressivement.  Son processus de création est organique et systémique: non séquentiel.

Pour entreprendre, créer et innover, il faut avoir le contrôle du temps, de l’espace et de l’évaluation.

Pour un entrepreneur, sa toile est le marché qu’il perçoit.  Sa “peinture” est inspirée de ses expériences, de son intuition et de ses connaissances.  Sa vision au départ évolue progressivement. Comme un artiste, il contrôle le temps qu’il investit, l’espace qu’il veut occuper et l’évaluation de ses décisions.

Êtes-vous vraiment en contrôle?

Les leaders préfèrent créer une oeuvre sur une toile vierge; non sur un canevas de peinture à numéros. 

  • Combien de chefs de PME existantes disent manquer de temps et ont le sentiment d’avoir perdu le contrôle de leur espace numérique?  
  • Combien de comptables conseillent sans comprendre les dynamiques d’affaires numériques de leurs clients?
  • Combien d’institutions financières prêtent sans connaître les risques liés aux marchés numériques de leurs clients?
Qui contrôle votre “tableau”?  Vous ou vos experts/fournisseurs de systèmes?
a

Et vos clients?

Quel “tableau” vos clients souhaitent-ils peindre?  Êtes-vous à leur écoute pour mieux les servir ou souhaitez-vous uniquement leur vendre une peinture à numéros? 

Pour rendre nos clients heureux et les transformer en ambassadeurs, il faut leur offrir les G.P.S. (Gens Processus Systèmes) leur permettant de contrôler leur temps, leur espace et leur évaluation.

Le focus doit être concentré à comprendre et à livrer de la valeur aux clients “payants” existants à chaque occasion de contact avec eux: autant sur le Web que sur le “terrain”. 

À cause de l’internet et la multiplication des choix disponibles, ces derniers veulent et peuvent contrôler le temps dans la relation d’affaires  Ce qui importe c’est d’être là quand et où ça compte pour eux.  La proximité qu’ils recherchent n’est pas géographique, mais temporelle.

L’amélioration continue d’un service à une clientèle de plus en plus mobile, agile et exigeante constitue tout un défi pour les entreprises.  À ce chapitre, le silence avec eux est d’une grande éloquence et l’indicateur de performance par excellence.

G.P.S. = redonner le contrôle aux leaders!

L’approche G.P.S. permet justement aux leaders de reprendre le contrôle de leurs temps et de leurs décisions stratégiques autant classiques que numériques.  Elle transforme leur confusion en confiance pour décider et en inspiration pour innover.

Elle permet aux leaders de:

  • dépasser leurs frontières d’habitudes et de savoirs pour considérer ce qui étaient imperceptibles jusque là;

  • agrandir leur “tableau” c’est-à-dire de “voir” plus clairement l’espace numérique en synergie avec l’espace physique qu’ils comprennent déjà;

  • “voir” des inefficacités dans leurs communications grugeant du temps et de l’énergie dans leur écosystème externe et interne; et

  • être mieux outillé pour négocier avec les fournisseurs de services Web et numériques.

Que ce soit pour améliorer la productivité ou évaluer les opportunités/risques d’un projet d’affaires, l’approche G.P.S. ne remplace aucune des meilleures pratiques d’affaires actuelles (MPA).  Elle apporte une profondeur de lecture, d’analyse et d’intervention unique et puissante.

Que souhaitez-vous créer, à quel moment et dans quel(s) espace(s)?  Avez-vous les G.P.S. pour réaliser un chef d’oeuvre et épater vos clients tout contrôlant votre agenda?

Commentaires

Aucun commentaire jusqu’à présent.

Écrire un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)