Dear #JustinTrudeau

Cher Justin,

Le mois dernier, au sommet du G20 en Chine, vous étiez fier d’annoncer une collaboration plus étroite avec Jack Ma pour la promotion des entreprises canadiennes sur « sa » plateforme Alibaba.

Le premier ministre Trudeau et Jack Ma, président exécutif du groupe Alibaba, annoncent des initiatives pour renforcer la présence des entreprises canadiennes sur la plus importante plateforme de commerce électronique du monde

Étant également actif sur cette plateforme pour le compte d’un client, j’ai reçu récemment ce message:

« The theme of this year’s G20 summit is building an innovative, invigorated, interconnected and inclusive world economy—a goal that happens to be one of Alibaba founder Jack Ma’s crusades!
Lisez la suite »

Approvisionnement numérique international

L’approvisionnement numérique international est l’ensemble des G.P.S. (gens, processus et systèmes) pouvant améliorer les performances écohérentes des entreprises et réduire les risques en conformité, en intégrité et en fluidité logistique des fournisseurs provenant de partout sur la planète.

Approvisionnement

L’approvisionnement est trop souvent méconnu et non valorisé en gestion dans les organisations.

L’approvisionnement est un pouvoir politique qui influence notre richesse et notre qualité de vie. Les consommateurs en sont de plus en plus conscients. Les lobbyistes le sont depuis longtemps. Nos politiciens sont malheureusement vulnérables aux chants de ces sirènes. Notre planète est menacée par nos G.P.S. en approvisionnement.

L’approvisionnement est plus que la simple acquisition de biens et de services. Il est d’importance stratégique pour livrer de la valeur aux clients à leur rythme et dans leurs canaux de communication préférés.

L’approvisionnement est l’ingénierie inverse du marketing. Les leaders en approvisionnement sont des actifs sous-utilisés en développement de marchés numériques internationaux et domestiques.
Lisez la suite »

Périscope numérique© : intelligent et universel

Cette nouvelle approche stratégique est appréciée et qualifiée par mes clients de « flyée ».   Elle permet de sortir la tête hors de l’eau et d’observer ce qui n’est pas détecté pour faire croître les résultats et/ou établir de nouveaux objectifs.

Un périscope permet de voir et de visualiser (scope) à proximité (peri).

Sa particularité est qu’il sort momentanément d’un environnement pour en examiner un autre.  Sans être détecté par la compétition, il permet de voir et de considérer de nouvelles menaces ou opportunités pour ajuster le tir, la direction et la profondeur.

Il y a une nuance entre voir et visualiser.  Voir les opportunités et les risques permet de les considérer pour alimenter autant les cerveaux humains que numériques. Visualiser permet de d’orienter et d’ajuster les gens, les processus et les systèmes en fonction des cibles identifiées.

Dans l’internet, la proximité qui compte n’est pas géographique, mais temporelle.  Il faut livrer des résultats aux moments et dans les canaux de communication préférés des clients.  Votre localisation n’a pas d’importance.

De plus, vos sources d’innovation et de croissance sont peut-être plus près que vous pensez et déjà à l’intérieur de votre “boîte”.
Lisez la suite »

Piloter à vue ou aux instruments

 

Un voyage à NYC mémorable

Pascal (nom fictif) avait obtenu son brevet de pilote à vue.  Il pouvait piloter un avion que lorsque les conditions du ciel permettaient de voir à l’horizon.

Au début des années 2000, il m’a offert d’aller en Cesna visiter le Internet World Show au Jacob Javits Center à New-York. J’aime l’aventure et j’ai sauté sur l’occasion.  Après m’avoir pris à l’aéroport de Drummondville, hop direction Terterboro.  Que c’est agréable de voir le paysage avec une nouvelle perspective et de se rendre à NYC rapidement.

À l’approche de New-York, nous pouvions observer les files d’avions qui attendaient leur confirmation d’atterrissage aux aéroports JFK et La Guardia.  Ouf!  C’était impressionnant et stressant en même temps.  Je suis resté silencieux pour permettre à Pascal de bien entendre les consignes du contrôleur aérien qui le guidait à l’approche de notre aéroport.
Lisez la suite »

Quirky: trou noir ou opportunité à saisir?

Suite à ce reportage (12e minute) d’Infoman, un inventeur a proposé son invention développée par un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) à Quirky.  Dans ce second reportage (5:58), l’inventeur mentionne qu’il a proposé son produit à Quirky après des tentatives infructueuses ici.

Quirky pourrait bien simplifier ce qui l’étouffe ici.

Invent – Influence – Shop

Quirky c’est 417 produits développés, une communauté de plus de 1 million d’inventeurs, un rythme de 3 nouveaux produits par semaine, 181 employés, un partenariat avec GE (et bien d’autres) et des ententes avec des distributeurs numériques et conventionnels répartis mondialement.


Lisez la suite »

Savoir écouter activement vos clients sur le web pour ajuster vos stratégies en approvisionnement

Co-écrit en étroite collaboration avec Angel Ruiz et Jean-François Bélisle, voici le dernier d’une courte série de cinq(5) billets inspirés du thème: Intelligence des systèmes en approvisionnement (Big Data / BI)

 

Avoir une présence web aujourd’hui n’est plus un avantage concurrentiel, c’est désormais une nécessité, mais comment tirer profit de ce que le web peut nous offrir pour ajuster nos stratégies en approvisionnement?

Posséder un site de commerce électronique est un pas vers une meilleure connaissance de votre client, mais encore faut-il que celui-ci soit bien opéré et qu’il puisse répondre aux besoins de vos clients.  Pour plusieurs gestionnaires d’entreprise, 3 questions toutes simples sont souvent au cœur de leurs stratégies d’amélioration de leur approvisionnement:

  1. Quels sont les besoins de leurs clients en termes d’approvisionnement?
  2. Comment mesurer le niveau de satisfaction de leurs clients?
  3. Comment satisfaire ces besoins?


Lisez la suite »

Gérer l’intégrité et le coût total en approvisionnement des appels-d’offres

Co-écrit en étroite collaboration avec Angel Ruiz et Jean-François Bélisle, voici le quatrième d’une courte série de cinq(5) billets inspirés du thème: Intelligence des systèmes en approvisionnement (Big Data / BI)

Mise en contexte

Vous avez reçu une soumission provenant de deux fournisseurs (A et B) avec sensiblement les mêmes caractéristiques:

  • produit ou service à un prix équivalent
  • ils se trouvent dans un rayon de 50 km de votre entreprise
  • ils ont un service à la clientèle équivalent
  • ils possèdent le même nombre d’années d’existence

Toutefois,

  • le fournisseur A a un historique de facturer des “extras” équivalents en moyenne à 15% du montant de sa soumission originale tandis que le fournisseur B livre son travail à l’intérieur des prix soumis.
  • le fournisseur B répond à vos requêtes en moins de 30 minutes après la transmission d’un courriel tandis que le fournisseur A répond toujours que le lendemain
  • le fournisseur A vous coûte en moyenne 30% de plus en temps de suivi par votre personnel que le fournisseur B
  • les évaluations de qualité du fournisseur B sont toujours supérieures de 50% à celles du fournisseur A
  • le propriétaire du fournisseur A a été accusé de corruption suite aux enquêtes de l’Escouade Marteau, mais pas le fournisseur B
  • le fournisseur B vend également à l’international et est un membre C-TPAT de niveau 3


Lisez la suite »

Transformer la culture de gestion des urgences en anticipation de tendances : un point de départ

Co-écrit en étroite collaboration avec Angel Ruiz et Jean-François Bélisle, voici le troisième d’une courte série de cinq(5) billets inspirés du thème: Intelligence des systèmes en approvisionnement (Big Data / BI)

 

Le responsable aux approvisionnements est souvent vu comme celui qui éteint les feux, celui qui résout les problèmes.  Or cette vision réactive de la gestion ne correspond pas au virage stratégique embrassé par la profession car elle est loin de permettre d’atteindre le véritable potentiel des approvisionnements comme source de création de valeur pour l’organisation.

S’il est vrai qu’il vaut mieux prévenir que guérir, le bon gestionnaire est donc celui capable d’anticiper et d’éviter les situations difficiles, celui vers qui tous les autres se tournent lorsqu’on cherche une vision, une direction, celui capable de nous indiquer la bonne route…

Mais comment le faire dans un environnement complexe comme celui des approvisionnements?


Lisez la suite »

L’intelligence de vos systèmes est-elle limitée par la vôtre?

Co-écrit en étroite collaboration avec Angel Ruiz et Jean-François Bélisle, voici le second d’une courte série de cinq(5) billets inspirés du thème: Intelligence des systèmes en approvisionnement (Big Data / BI)

 

Vous êtes assis sur un actif incroyable dont vous ignorez la valeur.  Vos systèmes accumulent des données qui « dorment » et auxquelles vous ne vous référez presque jamais.  Parallèlement, l’Internet contient d’innombrables flux continus de données qui pourraient vous rapporter gros si vous pouviez les intercepter et leur donner du sens.

Savez-vous comment en profiter?

Du baseball à l’approvisionnement

En 2003,  Michael Lewis a publié le livre “Moneyball:  The Art of Winning an Unfair Game” qui a inspiré le film du même nom lancé en 2011 et mettant en vedette Brad Pitt.


Lisez la suite »

Êtes-vous un professionnel numérique ou dépassé?

Co-écrit en étroite collaboration avec Angel Ruiz et Jean-François Bélisle, voici le premier d’une courte série de cinq(5) billets inspirés du thème: Intelligence des systèmes en approvisionnement (Big Data / BI)

 

Êtes-vous un bon ou un excellent gestionnaire?  

Dans son livre De la performance à l’excellence, Jim Collins et son équipe ont cherché à comprendre ce qui permettait à une entreprise de passer le stade d’une bonne entreprise à une excellente.  Un de ces facteurs est la capacité des gestionnaires à exploiter judicieusement les catalyseurs technologiques. Toujours faut-il les connaître…

Dans une économie liée numériquement à l’échelle planétaire, les gestionnaires se doivent d’améliorer leurs GPS (Gens-Processus-Systèmes) en approvisionnement numérique.

Les Gens avant les Systèmes

Au-delà des “buzzwords”, que savez-vous des algorithmes, du BI (Business Intelligence) et du Big Data?  Il s’agit bien plus que de concepts à la mode.  En 2013, ce sont des connaissances que tous les chefs d’entreprises et gestionnaires devraient pouvoir exploiter pour savoir et non deviner.


Lisez la suite »