Ville intelligente…vraiment?

Le CEFRIO organise cet événement à l’intention des employés municipaux:  Facteurs clés de succès des projets municipaux, dans un contexte « SMART CITY ».

Une question me vient à l’esprit: est-ce que nos villes ont les GPS (Gens, Processus et Systèmes) pour espérer devenir intelligentes?

Même si ça peut être rentable politiquement d’exploiter ces “buzzwords” et comme une équipe est toujours à l’image de son chef, qui sont les maires et les conseillers capables de rendre leurs villes intelligentes?

Pour contrôler l’orientation de leurs villes, ils ne peuvent déléguer ces décisions aussi stratégiques à leurs employés.  Ils ne doivent pas non plus être simplement séduits par les arguments de vente des fournisseurs de Systèmes.

a

Qui sont les focus-citoyens et non focus-carrière?

Qui sont celles et ceux vraiment curieux d’améliorer leurs GPS pour exploiter ce potentiel d’intelligence au services des Gens (citoyens et payeurs de taxes) et non au profit des Systèmes (technologies, entreprises et organisations)?

a

Multi-fonctions vs intelligence

Continuer la lecture de « Ville intelligente…vraiment? »

Liens et opportunités entre les gens et les systèmes

Notes aux lecteurs: ce billet est une importante prise de conscience qui influencera l’évolution de mes affaires à partir de maintenant.  Le « je » sera donc utilisé fréquemment.  

Voir autrement pour profiter pleinement

Pour profiter des affaires numériques ou pour établir/clarifier un projet d’affaires, tout est une question de vision.  On ne peut considérer et réaliser que ce qu’on voit clairement.

Je le répète souvent à mes clients, mais j’oubliais que ma propre vision était également limitée par un brouillard nourrit par mes habitudes et mon éducation.

Trois livres qui me choquent

Depuis cet été, ces trois livres m’incitent à ouvrir les yeux ainsi qu’à réviser ma vision d’entrepreneur et d’affaires.

Continuer la lecture de « Liens et opportunités entre les gens et les systèmes »

Transformer la confusion en confiance

Confusion, peur et perte de contrôle

Sans l’avouer publiquement, plusieurs chefs d’entreprises et leurs conseillers sont confus dans les décisions liées à l’exploitation du numérique et de l’Internet pour le développement de leurs affaires.

De plus, plusieurs ont le sentiment d’avoir perdu le contrôle de leur temps.  Ce n’est pas différent chez nos dirigeants politiques et décideurs régionaux en développement économique.

Par exemple, les conseillers stratégiques reçoivent de plus en plus de demande d’assistance (financière et/ou accompagnement) d’entrepreneurs ayant, soit un produit ou service dont la commercialisation est principalement basée sur l’exploitation du Web, soit le produit est le développement d’une application ou d’un environnement numérique.

Malheureusement, la majorité n’ont pas les bases pour évaluer ces opportunités et les risques inhérents.  Cette incapacité d’analyse augmente le risque d’échec ou, du moins, réduit l’efficience et la rentabilité de leurs investissements.

Partons la mer est belle?

Un capitaine de bateau ne laisse jamais les commandes de son navire à son ingénieur mécanique.  Pourquoi les chefs d’entreprises et les dirigeants confient-ils leurs stratégies d’affaires numériques à des professionnels «techno»?

Est-ce possible…

  • qu’ils naviguent sur une mer inconnue?
  • que leur équipage n’aient pas les connaissances pour les conseillers?
  • qu’ils ne savent pas quels types de navires utiliser?
  • qu’ils ignorent les repères pour guider leurs routes?
  • qu’ils soient dépourvus lorsque le climat change subitement?

Icebergs à l’horizon.  Les voyez-vous?

Savez-vous…

L.L.Bean – Le GPS de l’entreprise “parfaite”

L.L. Bean est une entreprise qui m’a inspiré depuis mes premiers achats par catalogue au milieu des années 80.   À l’époque, il était le plus grand magasin d’articles et de vêtements de plein air par correspondance au monde.  Le rapport qualité-prix et la durabilité de leurs produits étaient tout à fait exceptionnels; meilleurs que Kanuk et Chlorophylle à mon humble avis.

Chaque fois que j’en ai l’occasion, j’aime aller faire un tour à Freeport (Maine, US) pour visiter leurs magasins ouverts 24h/24h 365 jours par année.  Ce qui me fascine, c’est que l’esprit L.L. Bean a progressivement influencé la culture de cette petite municipalité.

Chez nous, le seul exemple qui me vient à l’esprit est Cascades à Kingsey-Falls.  En avez-vous d’autres?

Une communauté à l’image de son plus grand entrepreneur

Le printemps dernier, j’y suis retourné faire un tour et, encore une fois, j’ai été impressionné par cette culture de qualité et de service qu’on “sent” partout lorsqu’on se promène.   Je me demandais: qui était ce L.L. Bean pour que sa vision et ses valeurs soient encore vivantes aujourd’hui?

Comme il n’y a pas de hasard, je suis “tombé” sur le livre L.L. Bean – The Making of an American Icon écrit par son petit-fils Leon Gorman qui, je l’ignorais, a dirigé l’entreprise familiale depuis 1967 jusqu’à sa retraite en 2001.

Ce fut ma lecture des vacances tout récemment.

Une culture inspirée par son fondateur et nourrit par son petit-fils

Continuer la lecture de « L.L.Bean – Le GPS de l’entreprise “parfaite” »

Réponse à un article dans lesaffaires.com

J’ai tenté, sans succès, d’émettre un commentaire suite à cet article de Diane Bérard qui m’a inspiré:  5 tendances en entrepreneuriat en 2013.

Ça m’a d’abord stimulé à publier ce tweet:

  • @la_lesaffaires Comme chanterait Lisa Leblanc, votre processus d’inscription pour partager un commentaire sur votre site est … (10:32am, Apr 25 )

Courte et intéressante conversation avec @julienbrault

  • julienbrault: @Aryane @la_lesaffaires Oui, c’est vrai que cela pourrait être plus simple. Je vais en glisser un mot à mes collègues. (10:34am, Apr 25 )
  • Aryane: @julienbrault En passant, merci pour la réactivité. Je mesurais justement la vitesse de réaction suite à l’émission de mon message 😉 (10:39am, Apr 25)
  • julienbrault: @Aryane Content d’avoir permis au journal d’avoir une bonne note sur ce front. Bonne journée.  (10:40am, Apr 25 )

Ensuite, j’ai décidé de partager mes commentaires ici.

Ça commence par l’éducation des entrepreneurs

Continuer la lecture de « Réponse à un article dans lesaffaires.com »

L’agriculture et l’agroalimentaire numérique

Cette conférence a été co-préparée et co-animée en complicité avec deux leaders « branchés » en production laitière au Québec: Sabrina Caron et Frédéric Marcoux.

J’en profite pour les remercier chaleureusement pour leur entière collaboration et leur veille permanente.  Leur curiosité, leurs « antennes » et leur volonté à faire circuler l’information font d’eux des actifs précieux sur lesquels l’industrie doit investir pour capitaliser au profit de tous ses acteurs.

Nous avons livré cette présentation dans le cadre du premier colloque des technologies d’informations en agriculture et en agroalimentaire au Québec du CRAAQ (Centre de Référence en Agriculture et Agroalimentaire du Québec).

Continuer la lecture de « L’agriculture et l’agroalimentaire numérique »

C-TPAT: de programme à culture de gestion de l’intégrité

Dans le cadre d’une rencontre du Club des initiés en affaires internationales tenue jeudi dernier (merci à Thérèse Vanasse), j’ai eu le privilège d’assister à une conférence spéciale sur l’état de la situation du programme C-TPAT, de la reconnaissance mutuelle avec le programme européen SAFE et des orientations à venir.

Cette conférence fut animée par un acteur de premier plan dans le développement de ce programme depuis son lancement:  Monsieur Ron May: Director, Buffalo, NY C-TPAT Field Office.  Je le remercie chaleureusement pour m’avoir donné la permission de partager sa présentation dans mon blog.

 

Pourquoi s’intéresser au C-TPAT,  SAFE et PEP?

Parce que l’intégrité et la fluidité logistique sont plus que des attentes de clients, mais des conditions d’accès aux marchés internationaux.

Ça ne vous touche pas parce que vous vendez en boutique localement? D’où proviennent les produits que vous vendez?

Il y a très peu d’entreprises qui ne sont pas touchées directement ou indirectement par la mise en place cette culture de gestion de l’intégrité à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement.

Une meilleure compréhension de l’évolution de cette culture permet aux entreprises, surtout aux PME, d’ajuster leur GPS et de rester un maillon de la chaîne d’approvisionnement des leaders mondiaux.

Comment gérer la logistique des commandes confirmées dans un site Web?

C’est la principale question qui guidera nos échanges lors d’un panel que j’animerai au Focus20 eCommerceCamp du 25 octobre prochain.

Pour explorer ensemble le sujet, nous aurons la chance d’avoir deux perspectives et deux parcours complètement différents:

  • monsieur Bruno Lamarche de Café-Vrac:  un commerçant de café dont la réputation n’est plus à faire sur le Web.  Il qui gère la croissance de son commerce en ligne depuis plus de 10 ans;  et
  • madame Shirley Szlezinger de LS-Distribution:  une professionnelle en gestion logistique intégrée locale et internationale.  Plusieurs commerçants de classe mondiale lui confient en sous-traitance la gestion de l’expédition des produits commandés en ligne sur leurs sites Web respectifs.

Dans les deux cas, ils doivent composer avec la livraison de commandes provenant de clients « branchés ».

Pour aider leur préparation et pour vous stimuler!

Pour les aider à se préparer et pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques questions qui guideront nos discussions:

Continuer la lecture de « Comment gérer la logistique des commandes confirmées dans un site Web? »

Conférence 100pour100 relève

Voici le contenu de la conférence que j’ai donnée hier durant le colloque 100pour100relève organisé des leaders du développement de l’industrie agricole et agroalimentaire du Québec.

Pour stimuler la relève et faire face aux défis de cette industrie liée mondialement par l’Internet, j’ai invité les participants à repousser leurs « frontières » et d’éliminer les silos GPS (Gens, Processus et Systèmes) dans leurs entreprises ainsi que dans les organisations régissant cette industrie.

Si l’information c’est le pouvoir, la partager et co-apprendre ensemble contribuent à la richesse collective.

Pouvez-vous « lire » l’état actuel de votre GPS et celui de votre industrie?  Une capacité de lire et de comprendre procurent une capacité d’imaginer et de concevoir.

 

Analphabétisme, illittératie et amétropie en affaires numériques

Jeudi soir dernier, j’ai participé à un panel très intéressant organisé par la VETIQ sur des questions liées au développement de l’industrie des technologies d’information à et au Québec.

Ce panel regroupait trois professionnels allumés, articulés et respectueux: madame Agnès Maltais, messieurs Mario Asselin et Clément Gignac.

Merci à vous trois pour votre contribution et votre engagement à améliorer notre richesse collective.

Intéressant, mais…

Sauf pour monsieur Asselin lorsqu’il est question d’éducation, j’ai rapidement senti les limites de leurs savoirs en matière d’affaires numériques.  Ils ont évidemment abordé la question du financement de nouvelles entreprises, de la recherche et du développement d’outils informatique.

Toutefois, il n’a été nullement question des processus d’affaires numériques de classe mondiale que les PME doivent maîtriser et, trop discrètement, de l’état lamentable en littératie numérique des chefs d’entreprises, de leurs conseillers stratégiques, des leaders politiques au Québec et de nos dirigeants.

80 à 90% de temps non-rentable?

Continuer la lecture de « Analphabétisme, illittératie et amétropie en affaires numériques »